Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 19:55

Malgré La Parisienne 2013, je ne me suis toujours pas découverte de passion pour la course à pied :) 

Mais j'ai tout de même couru la 18ème édition, qui se déroulait cette année du 12 au 14 septembre, et avait pour thème La Californie. Avec 3 copines, on s'est donc donnée rdv au pied de la Tour Eiffel, pour un départ ensemble. T-shirt bleu turquoise et soleil superbe nous accompagnaient tout au long de ces 6.7 km. la-parisienne-affiche-course-cancer-du-sein-paris.jpg

Comme l'an dernier, début de la file d'attente pour les départs toutes les 7min par vague au pied de la Tour Eiffel, puis le top départ se fait sur le Pont D'Iéna.

Cette année, nous sommes dans la vague 9 (sur 18): A vos marques! Prêtes? Parteeeez! C'est parti, on s'élance donc en direction de la Place d'Iéna, puis Place de l'Alma, ensuite passage sous le Trocadéro, pont de Bir-Hakeim, puis à droite sur le Quai Branly, Tunnel Branly avec sa musique et ses boules à facettes, ambiance boîte de nuit à 10h30, ensuite av Bosquet, Place de l'Ecole Militaire, av de la Bourdonnais, av Bouvard, Place Rueff, av de Suffren, et un magnifique finish Place Joffre!

Ouiiiiiiiiii, ça y est, la ligne d'arrivée est passée, on a réussi cette 18ème édition!!! On se congratule, on est fière... on a couru pour la bonne cause, on mérite bien notre petite médaille souvenir, et une petite rose en prime!

Plus d'infos ici: http://www.la-parisienne.net/

Et l'année prochaine, l'édition sera aux couleurs et aux rythmes celtiques!!!! Ça donne déjà envie!

Repost 0
Published by *Doudou* - dans Gribouille
commenter cet article
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 22:21

Ni d'Eve ni d'Adam est un exemple de roman autobionothombien à 200% :)

ni-d-adam-ni-d-eve-amelie-nothomb.jpg

Amélie a 21 ans et revient pour la première fois depuis son enfance au pays du soleil levant.

Le roman suit la relation qu'Amélie entretient avec Rinri, jeune japonais de bonne famille, qu'elle a rencontré dans le cadre de cours particuliers: lui souhaite améliorer son français, elle, son japonais. Cependant, c'est elle qui fait office de professeur et les entrevues se font en français.

On va décourvrir l'évolution de leur relation, qui passe de prof/élève, à amis puis amants.

Il  emmène notre Amélie dans la découverte du pays, Hiroshima, l'ascension du Fuji-Yama et s'attache de plus en plus à elle...

 

Un roman hilarant, que je vous recommande :)

Et vous, l'avez vous lu? L'avez-vous aimé?

Repost 0
Published by *Doudou* - dans Gribouille
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 13:56

Pendant mes vacances estivales, j'ai découvert, par l'intermédiaire de l'association fousseretoise Les Fous Du Bois, une incroyable installation: un hôtel à insectes!

Toulouse rflx 254

(Bon, en vrai, c'est ma maman qui en a mis un dans son jardin et m'a présentée l'assoc lors d'un marché notcurne)

 

Complètement inconnue de la parisienne que je suis devenue, cette petite cabane à bêbêtes m'a vraiment beaucoup séduite!!! Et il y a plein de formats, du deux pièces avec vue jusqu'au palace 56 suites de luxe :)

Toulouse rflx 249

Toulouse rflx 251

Et surtout, y'a des chambres pour toutes les bestioles: les coccinelles, les abeilles sauvages, les papillons, des gîtes à crapauds et chauve-souris (si-si), et pour les oiseaux aussi!

Toulouse rflx 255Pour coccinelles: Toulouse rflx 256

 Pour papillons:

Toulouse rflx 257

 Pour les mésanges:

Toulouse rflx 253

Pour... je sais pas quelles bestioles ^_^:

Toulouse rflx 248

Et enfin, en situation:

Toulouse petit apn 129

Toulouse rflx 107 

L'association Les Fous Du Bois est une assoc d'aide à la conservation des milieux naturels

et d'appel à bénévoles pour le soutien à la plantation d'arbres de pays.

 

Adresse : Le Grand Cèdre, Bacheyre

31430 Le Fousseret

05.61.98.38.73

 

www.lesfousdubois.fr

legrandcedre@gmail.com

Repost 0
Published by *Doudou* - dans Gribouille
commenter cet article
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 10:35

Je ne suis pas une grande fan de la course à pied.

Surtout parce que je suis une grande bavarde et que courir en papotant, ça donne des points de côté.

Mais quand c'est pour une bonne cause, ça change tout!!!

La-Parsisienne-2013

Du 13 au 15 septembre 2013 aura lieu la 17ème édition de La Parisienne, cette course 100% féminine en faveur de la recherche contre le cancer du sein. 33 000 inscrites cette année, et un thème japonais, je sens que ma 1ère course en compétition va être un succès (et une sacrée rigolade, après 6 mois d'entraînements assidus et intensifs ^_^).

Départ face à la Tour Eiffel, arrivée sur le Champs de Mars, entre temps, 6.700 km de course à pied.

J'espère juste qu'il fera pas le déluge d'hier...

 

Vous y participez? Vous avez des activités sportives?

Vous participez à des projets pour des "grandes causes" (ou moins grandes)?

 

Poutouuuuuuuux

Repost 0
Published by *Doudou* - dans Gribouille
commenter cet article
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 13:48

Violons 9490

 

Bonjour bonjour!

 

Une honteuse absence injustifiée (sans mot d'excuse, ni rien du tout!!! Abusé, non?) et me voici de retour comme si de rien n'était!!!

Une des bonnes résolutions de cette rentrée des classes, reprendre en main ce blog laissé à l'abandon beaucoup trop longtemps!!!

 

Revoici donc quelques bidouilles, des petites vadrouilles et de la tambouille en veux-tu en voilà :)

 

Des poutouuuuuux et bonne rentrée à tous!

 

(en bonus, Chaussette sur mon béret... "Un béret? Ou ça???")

Repost 0
Published by *Doudou* - dans Gribouille
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 14:35

La succulente suite du best seller Le Mec de la tombe d'à côté.

le-caveau-de-famille

Dans ce roman, Benny le paysan et Désirée la bibliothécaire se donnent une dernière chance, trois, en fait: trois essais, trois relations sexuelles qui, si elles aboutissent à une grossesse, redonneront une nouvelle chance à leur couple, sinon, chacun reprendra sa route de son côté.

Mais leur deal les mènera bien plus loin que ce qu'ils pouvaient imaginer!!!! Joies et drames de la vie conjugale version Katarina Mazetti... un véritable délice!!!

J'espère qu'il y aura une suite!!!

Repost 0
Published by *Doudou* - dans Gribouille
commenter cet article
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 18:06

Chère amie du sud ouest, chère blogo-copine, cher cuisto qui me fait toujours autant rire avec tes jeux de mots et tes blagues pourrites, chère copinette, cher poto et chers lecteurs de passage, je vous souhaite à toutes et tous une excellente année 2013!

Quelle vous apporte la santé surtout (dit celle qui vient de se taper 8j de grippe et qui enchaîne avec une bronchite), beaucoup d'humour, d'amour, de petits bonheurs et de grandes joies!!!

Et plein de gourmandises!!!

Atelier-des-Chefs 0167

 

 Photo: Macaron crème mousseline à la fraise, réalisé à l'Atelier des Chefs Penthièvre

Repost 0
Published by *Doudou* - dans Gribouille
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 22:02

"Cette pute me fera mourir...", soupirait Marie-Thérèse, reine de France et épouse du Roi Soleil, en voyant la belle Montespan au bras de Louis XIV.

pute2.jpg

Ce livre!!!!!!! Mais quel délice!!!! Ces Mémoires du duc de Saint-Simon, c'est du "Closer" à la sauce 17ème siècle!

 

En mémorialiste, le duc ne lésine pas sur les détails (parfois croustillants, parfois glauquissimes) lorsqu'il s'agit de relater les petites et grandes intrigues à la cour du Roi Soleil.

 

Il nous y décrit les habitudes de cet illustre roi, de ses balades en voiture sur routes poussiéreuses et défoncées qu'il impose, fenêtres grandes ouvertes, par tout temps, à toute sa tribu (qui seront cause de beaucoup de fausses couches parmi les dames de sa cour), à ses conquêtes, ou ses folies de construction, comme son domaine de Marly. Mais tout l'entourage y passe aussi, de Monsieur, frère du roi, à Monseigneur, premier Dauphin... aux bâtards (charmants termes désignant les enfants de Louis XIV avec Madame de La Vallière (demoiselle d'honneur de Madame, première épouse de Monsieur, frère du roi (oui, attention, dans ce livre, il faut suivre! Et ça n'est pas pour rien que plusieurs pages sont consacrées aux différents arbres généalogiques) et avec Madame de Montespan). Les bâtards indignent d'ailleurs le duc de Saint-Simon, qui n'admet pas, comme beaucoup à la cour, que ces enfants soient légitimés et aient les mêmes droits et reconnaissances que les princes du sang. Mais quand même pas le droit au trône, faut pas poussé mémé dans les orties! (même si Louis XIV, voyant la liste de ses héritiers diminuer dangereusement, avait pensé en 1714 à accorder le droit de succession, à défaut de tous les princes de sang royal, à ses deux fils bâtards légitimés eus de Madame de Montespan.)

 

Ces Mémoires, c'est l'historique des petits et grands événements, des chamailleries entre Princes, Ministres, bâtardes... jusqu'au spectacle tragique de la fin de règne, et la mort en quelques années de quasi tous les successeurs légitimes du roi, mais aussi ses proches: Louis XIV perd Monsieur, son frère, en 1701 d'une crise d'apopléxie; en 1705, l'aîné du duc de Bourgogne décède en bas âge; en 1711 c'est le seul fils que Louis XIV a eu de la Reine Marie-Thérèse, le Grand Dauphin, qui décède de la petite vérole à 49 ans; en 1712, une épidémie de rougeole emporte le duc de Bourgogne qui est l'aîné des petits-fils du Roi (devenu le nouveau Dauphin à la mort du Grand Dauphin), son épouse la duchesse de Bourgogne devenue la Dauphine et leur fils de 5ans. En 1714, c'est le plus jeune des petits-fils de Louis XIV qui succombe après une chute de cheval... Reste un garçonnet de 2ans, dernier arrière-petit-fils légitime en vie, qui deviendra Louis XV, et évincera du trône les bâtards de Louis XIV.

 

Je recommande vivement ce livre, qui est un vrai régal de commérages, d'anecdotes et de témoignages sur la vie à la cour du Roi Soleil.

Moi qui pensais Louis XIV enfermé dans Versailles, ces Mémoires m'ont prouvé le contraire!

Repost 0
Published by *Doudou* - dans Gribouille
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 18:20

Aujourd'hui, je vous dévoile l'un de mes secrets: j'ai la collectionnite aigüe.

Certains diront que c'est une des conséquences de mon statu d'enfant unique, mais je n'y crois aps trop.

 

Pour moi, les collections ont commencé très tôt, dès 6-7 ans je crois, par la collection d'auto-collants trouvés sur les fruits et légumes! Oui-oui, c'est spécial, je vous l'accorde! Il y a eu la collection de miniatures de parfum, alimentée par un tonton parfumeur (oui, forcément, ça aide pas mal...), la collection de billes, de cailloux (ça, ça a vite été problématique, surtout quand j'ai voulu ramené un rocher d'une journée à la mer (mais rassurez-vous, j'ai réussi et mon rocher trône toujours chez mes parents) (et ma maman se prend parfois les pieds dedans et j'en entends parler à 700km de distance hé hé), la collection de santons...

 

Depuis, je me suis un peu calmée... enfin, je n'ai plus que peu de collections à mon actif, ma collection de sable (dont je vous parlerais un de ces jours), ma collection secrète d'escarpins de princesse et ma fameuse collection de timbres (bah oui, d'où le titre!!!!).

Violons 4988Cette collection, je l'ai commencée il y a trèèèès longtemps, juste après celle d'auto-collants de fruits et légumes, quand ma maman me ramenait des timbres ramassés par-ci par-là à son travail. Elle s'est ensuite vite agrandie lorsque j'ai eu des correspondants réguliers, qui m'envoyaient de beaux timbres à chaque courrier.

Et depuis quelques années, mon travail me permet de récupérer des dizaines de timbres par semaine. Hier, j'ai fait une petite session de décollage d'enveloppes, voyez plutôt.

Violons 4985

Une casserole, 2 min à feu doux, et ça se décolle! Violons 5025

Violons 5028

Violons 4995

Violons 5035

Violons 4996

Violons 4997Et vous, vous avez une collectionnite aigüe???

Repost 0
Published by *Doudou* - dans Gribouille
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 21:09

Ce roman, acheté un peu au hasard à la boutique de l'aéroport, avant le départ en vacances, m'a subjugué!!!

panier-bio-2.jpgL'histoire de ce roman se situe dans l'Algérie colonisée des années 30. On y suit le quotidien d'un jeune garçon, Younes, fils d'un paysan pauvre. Son père voit en sa récolte sa dernière chance de sauver ses terres et sa famille. Le blé pousse, la récolte s'annonce excellente. Mais trois jours avant les moissons, une main jalouse met le feu au champs. Le père de Younes voit la fin de son monde s'écrouler. Il doit rendre ses terres et partir, sa femme, son fils et sa fille sous le bras.

Ils se rendent à Oran, ville tentaculaire, envoutante mais dangereuse, pour eux qui vivaient sur leur lopin de terre, loin de tout et de tous.

L'arrivée dans la grande ville va être désastreuse pour cette famille, habituée au calme et à la simplicité de sa campagne: le père s'épuise à de menus travaux mal payés, la mère et la soeur restent cloîtrées dans leur taudis, en compagnie d'autres femmes dans la même situation, et Younes est confronté à la rudesse, la pauvreté et l'ennui dans la rue, où il passe ses journées à éviter les bandes d'enfants vagabonds qui cherchent à le violenter.

Le père de Younes décide finalement de le confier à son frère, pharmacien à Oran (mais côté riche), pour donner à son fils la chance de sortir de la misère dans laquelle il a toujours vécu. Le père refuse cependant toute aumône de son frère

Commence alors une seconde vie pour l'enfant. Sa tante sans enfant, la gentille Germaine, le rebaptise Jonas, lui apprend à lire et à écrire et le considère immédiatement comme son fils. Ses cheveux blonds, ses beaux yeux bleus et ce nouveau prénom lui ouvrent toutes les portes sans encombre. Il étudie, se fait des amis pieds noirs, évolue dans un petit monde feutré et sans problème.

Mais l'Algérie colonisée étouffe: elle souffre le martyr et est au bord de l'implosion. Une atroce crise identitaire va alors s'opérer chez Younes/Jonas: que doit-il choisir de ses racines algériennes, paysannes, simples ou de son adolescence cultivée, moderne et européanisée? Le jeune homme sait qu'il va devoir se positionner, et que dans les deux cas, il y perdra: soit sa nation algérienne, soit son âme européenne.

Une histoire d'amour avec une pied noire va s'immiscer dans l'esprit du jeune homme, déjà déchiré par ses états d'âme. 

 

Ce roman, malgré justement son côté très romancé et ses quelques rebondissements plus ou moins attendus, m'a tout de même passionné et m'a donné envie de me documenter sur cette période trouble de notre Histoire française.

On se laisse porter par les misères et les bonheurs de Younes/Jonas, par les descriptions suaves des quartiers colonisés et on attend de savoir la suite à chaque fin de chapitre.

 

Je vous le recommande vivement :) 

Repost 0
Published by *Doudou* - dans Gribouille
commenter cet article

Pour Présenter Ma Bouille

  • : Bidouille & Tambouille - le blog de *Doudou*
  • Bidouille & Tambouille - le blog de *Doudou*
  • : Un petit blog regroupant mes diverses bidouilles, vadrouilles et tambouilles ^_^
  • Contact

On Fouille?

Anciennes Bafouilles