Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 11:48
Suite à un petit défi entre copinettes, je me suis lancée dans le macaron.
Et pour un premier essai, et bien je m'en suis très bien sortie!!!


macaronsspeculoos
Pourtant, j'avais bien fait attention de n'avoir pas un tiers du matériel indispensable et d'utiliser les systèmes D pour à peu près tout (sac congélation percé servant de poche à douille (merci Anne-Gaëlle pour ce tuyau!), la poudre d'amande et le sucre glace écrasés à dos de cuillère à soupe (car pas de tamis), pas de maryse, pas plus de pilon, une seule plaque de cuisson...)
(Mais heureusement, j'ai depuis investi dans tout cela et ai refait des macarons avec le bon matériel
(mais encore au Speculoos! Et oui, c'est ça d'avoir un Papa gourmand à Toulouse et qui n'avait donc pas pu goûter la première fournée... lol))

Mais le résultat était sensationnel! Autant visuel (bon, ça n'est pas non plus Pierre Hermé ou Ladurée... mais quand même) que gustatif!!!

J'ai trouvé ma recette des macarons au Speculoos parmi les dizaines et dizaines d'autres merveilleuses recettes données par Marina sur son site Pure gourmandise. Site indiiiiispensable pour devenir une pro des macarons!!! (Et suivez mieux ses conseils que moi...)

Ingrédients:                                    
3 blancs d'oeufs
210g de sucre glace
125g de poudre d'amande
30g de sucre en poudre
du colorant alimentaire (en pâte) beige (facultatif)
de la pâte à tartiner au Speculoos de la marque Lotus (80 à 100g)
3 (ou +) biscuits Speculoos de la marque Lotus

Matériel indispensable pour être la déesse du macaron:
3 plaques à pâtisserie identiques
2 récipients distincts (pour les blancs en neige et pour la préparation poudre d'amandes et sucre glace)
un robot avec couteau
une batteur avec fouets à neige
un tamis
un verre doseur
une balance ménagère
du papier sulfurisé
une poche à douille large et lisse
une spatule / une maryse
un pilon pour broyer les biscuits au Speculoos (ou des doigts qui n'ont pas peur d'avoir mal)


Pour les coques des macarons:
1. Mixez finement le sucre glace et la poudre d'amandes au couteau du robot. Tamisez ensuite la préparation.
2. Montez les blancs en neige bien ferme. Pour cela, séparez la veille les blancs des jaunes, et sortez vos blancs du frigo un peu avant d'entamer la préparation, pour qu'ils ne soient pas trop froids. N'hésitez pas à rajouter une pincée de sel à vos blancs pour qu'ils montent mieux. Dès le début de l'opération incorporez le sucre en poudre. Lorsque les blancs sucrés sont montés, vous pouvez y ajouter une mini micro pointe de couteau de colorant en pâte beige (mais ça n'est pas obligatoire, la couleur de base est naturellement beige), puis mélangez bien pour obtenir une couleur homogène.
3. Incorporez peu à peu la préparation super bien tamisée sucre glace/poudre d'amandes aux blancs en neige, à l'aide de votre maryse en silicone. Allez-y doucement, on a tout le temps! Trop d'empressement risque de mener à des blancs cassés! Le mélange doit être lisse, brillant, homogène et faire un charmant bruit de screuuu screuuu  (oui, j'imite super bien les blancs en neige).
4. Sur une plaque à pâtisserie, pré
parez une grande feuille papier sulfurisé.
5. À l'aide de la poche à douille, placez de jolis petits ronds de pâte, d'environ 3-4 cm de diamètre. Espacez les suffisamment pour qu'ils ne se touchent pas pendant le croûtage, mais pas trop non plus, pour pouvoir faire le plus de macarons possible!
6. Écrasez au pilon quelques biscuits de Speculoos (ou dos de cuillère à soupe, ou doigts supers forts du Nhiomme réquisitionné au chantage pour l'occasion ("Tu veux des macarons, bah viens voir ici un peu...")) Saupoudrez la moitié des coques avec les miettes de Speculoos. Laissez croûter les macarons 20 minutes minimum (ça peut même aller d'1h à toute une nuit... mais pour ça, faut être courageux et ne pas vouloir déguster ses macarons dans l'heure!) La période de croûtage est un temps de repos de la pâte, à l'air libre, dans un endroit sec, à température ambiante. (Je vous conseille vivement d'aller jeter un oeil sur les astuces proposées sur le site Pure gourmandise).
7. Déposez votre plaque de macarons sur deux autres plaques identiques vides (bon, ça je ne le fais toujours pas...) et enfournez pour 15 à 20 min de cuisson à 170°C (une cuisson toute en douceur permet de ne pas faire brunir les coques, mais aussi d'avoir de très belles collerettes à la base des coques)

Le montage:
8. À la sortie du four, laissez refroidir les coques puis les décoller du papier sulfurisé. Elless se décollent seules lorsqu'elles sont suffisamment cuites. Si certaines résistent, mouillez légèrement le papier sulfurisé, attendez quelques minutes et décollez les (mouillez trèèès légèrement sous le papier sulfurisé, sinon les coques vont se liquéfier) Si tous les macarons adhèrent trop au papier, remettez 5 min au four!!!
9. Collez les coques deux à deux, avec une noisette de pâte à tartiner au Speculoos. Astuce maison: la pâte est très épaisse et difficile à étaler sans craqueler les collerettes. Mettez le pot 10sec au micro ondes et c'est un véritable bonheur à tartiner!

La conservation (et la dégustation surtout):
Les macarons se congèlent très bien! La veille de la dégustation, sortez les du congélateur et laissez les une nuit à température ambiante. Bien sûr, ne jamais recongeler un produit décongelé.
Au frigo, ils se conservent une petite semaine et se dégustent de préférence le lendemain de la cuisson (mais c'est tellement difficile de résister...)

Et dégustez ! (avec un thé ou un petit chocolat chaud c'est encore meilleur)

macaronsWaude2

Partager cet article

Repost 0
Published by *Doudou* - dans Tambouille
commenter cet article

commentaires

mitokola 13/04/2010 22:19


Magnifique !!! bravo !!!


Audrey 02/04/2010 21:29


ils sont pas mal du tout tes macarons. Moi faudrait que j'essaie d'en refaire maintenant que j'ai un bon four (mes autres tentatives étaient chez ma mère et c'était pas trop ça, mais c'était bons
quand même). J'avais appelé ca sur mon blog le periple des macarons au chocolat c'est te dire la difficulté lol.
Bonne soirée.

Bises,

Audrey


*Doudou* 06/04/2010 09:54



Hu hu hu oui, c'est vrai que le four est l'élément NUMÉRO 1 pour la réussite du macaron!!!!


Mais le macaron est vicieux, il lui faut aussi de bons blancs bien montés, un bon macaronage gna gna gna... : D Pfff pire qu'une fille quoi! : D


Bises et à bientôt!



buffy 15/03/2010 21:57


pas mal pour un premier éssai. t'est forte car moi j'ai déjà essayé 2 fois et cela a été une catha. alors bravo


aline 13/02/2010 19:40


Défi relevé ma copinette l'effet visuel est très proche de ce qu'on attend et pour l'effet gustatif je fais confiance à ton Homme!(étant malheureusemet trop loin pour participer à la dégustation)


*Doudou* 15/02/2010 10:07


Prochaine fournée (fruits rouges normalement), j'en congèle quelques uns et tu auras droit de les gouter lors de ta prochaine balade à Paris ; )


Pour Présenter Ma Bouille

  • : Bidouille & Tambouille - le blog de *Doudou*
  • Bidouille & Tambouille - le blog de *Doudou*
  • : Un petit blog regroupant mes diverses bidouilles, vadrouilles et tambouilles ^_^
  • Contact

On Fouille?

Anciennes Bafouilles